Politique économique, carré magique – Economie BAC

Politique économique, carré magique – Economie BAC

Politique économique

La politique économique désigne un ensemble de décisions prises par les pouvoirs publics afin d’atteindre, grâce à l’utilisation de divers instruments, certains objectifs concernant la situation économique.

Conjoncturelles (Monétaire, Budgétaire)

Est ensembles des actions de l’Etat visant à modifier les fluctuations de l’activité économique à court terme.

Elle s’appuie sur l’utilisation des moyens simple à manier sur un plan administratif et au effets rapides

Structurelles (Agricole, industrielle…)

Cherche à piloter la progression de l’économie dans un cadre temporaire long, elle utilise des instruments plus lourds à engager et aux effets souvent différés dans le temps

 ConjoncturelleStructurelle
Temps / duréeCourt termeLong terme
ObjectifsRétablir ou maintenir les grands équilibres économiques et financièresAdaptation ou modification des structures de l’économie
MoyensMoyen simple à maitriser sur le plan administrative ou financièreInstrument couteuse et sophistique
EffetsEffet rapide et quantitatifsLong et qualitatif
Exemple– Politique monétaire – Politique budgétaire– Politique industriel – Politique agricole – Politique fiscale …

Les 4 Objectifs de la politique économique conjoncturelle

  • Croissance économique

(Évaluée par le taux de croissance du PIB)

L’Etat cherche à promouvoir une croissance économique forte et durable

  • Situation d’emploi

(Mesurée par le taux de chômage en % de la population active)

Le rôle de l’Etat est de favoriser la création d’emploi directement ou indirectement

  • Stabilité des prix

(Mesurée par le taux d’inflation en %)

L’Etat cherche à garantir le pouvoir d’achat des agents économiques en luttant contre l’érosion monétaire liée à l’inflation

  • Equilibre des comptes extérieurs

(Mesurée par le solde de la balance des paiements en % du PIB)

L’Etat cherche à réduire le déficit extérieur

Les dilemmes de la politique économique conjoncturelle

Diminution des prix

Décourage les producteurs, réduit la croissance et donc augmente le chômage

Taux de croissance élevé

Entraîne une augmentation de la demande interne ; ce qui implique une augmentation des importations et donc aggrave le déficit ectérieur

Basse du chômage

Augmente la demande donc contribue à l’augmentation des prix (l’inflation)

Régulation par l’Etat

Intervention de l’Etat pour corriger les dysfonctionnements du marché et remédier aux limites de la régulation par le marché. Cette fonction d’inspiration keynésienne, se traduit par la mise en place des politiques économiques

L’Etat gendarme

Selon les libéraux doit se limiter aux fonctions régaliennes (défense, sécurité et justice) : il prend éventuellement en charge quelques fonctions annexes (entretien du réseau routier, électrique, ferroviaire, etc) ainsi que d’assurer le respect

L’Etat providence

Est une conception keynésienne de l’Etat. L’intervention de ce dernier est légitimée par la défaillance du marché

La fonction d’allocation des ressources

L’Etat intervient en matière de production marchande et non marchande

Fonction de redistribution

Il modifie la répartition primaire des revenus (prélèvements et réaffectations)

Et la fonction de régulation

Il utilise des politiques économiques pour rééquilibrer la situation (par exemple : lutter contre le chômage et l’inflation

Le Carré magique

c’est une représentation graphique imaginée par l’économiste N. Kaldor résumant la situation conjoncturelle d’un pays à partir de quatre indicateurs : le taux de croissance du PIB, le taux d’inflation, le solde de la balance des transactions courantes (en % du PIB) et le taux de chômage.

Les objectifs compatibles et incompatibles du Carré magique

Les objectifs compatiblesObjectifs icompatibles
  ↑ Croissance ↓ Chômage  

↓ Inflation ↓ Déficit extérieur    
↑ Croissance ↑ Inflation

  ↑ croissance ↑ Déficit extérieur  

↓ Chômage ↑ Inflation  

carré magique-ajiprepari

voir aussi : la régulation par le marché 

Laisser un commentaire